FIXME outdated

devfs euh cékoidon?

Devfs est un système de fichiers virtuel tout comme /proc mais il est dédié aux devices. La numérotation nombre mineur/nombre majeur est remplacée par une hiérarchie de nommage dans /dev qui ne reflete que les périphériques réellement présents sur le système. Il en résulte un gain de temps appréciable par rapport à l'ancien système où lorsqu'une application désire accéder à un device, il faut chercher celui-ci parmi tout un tas d'entrées inutiles. D'ailleurs l'exemple suivant devrait suffire à convaincre de l'utilité de devfs:

sans devfs

root@foo:/#ls /dev | wc -l --> plus de 1500 

avec devfs

root@foo:/#ls /dev | wc -l --> moins de 500

Celà doit aussi pouvoir s'avérer efficace sur un PDA en termes de gain d'espace et de rapidité. Un autre avantage de devfs est qu'il est facile de déduire de la présence dans /dev d'un device que le périphérique associé est reconnu. Tous les détails sont dans /usr/src/linux/Documentation/filesystems/devfs/README.

Installation de la bête

Tout d'abord installer et compiler un kernel 2.4.X avec support devfs. Pour ce faire cocher “Prompt for development and/or incomplete code/drivers” et aller dans –>filesystems et cocher “/dev file system support (EXPERIMENTAL)” ou bien rajouter CONFIG_DEVFS_FS=y dans le fichier de configuration du kernel.

→ Pour ceux qui ont une debian (Sid ou Woody)et il suffit de apt-get install devfsd

→ Pour les autres récupérer compiler et installer devfsd ici http://www.atnf.csiro.au/~rgooch/linux/

Paramétrage

L'installation par défaut assure la compatibilité à condition que devfsd soit lancé au démarrage En fait des liens symboliques de l'ancien système vers le nouveau système de nommage sont crées pour les périphériques présents. Cette compatibilité pourra être partiellement ou totalement désactivée en modifiant /etc/devfs/devfsd.conf lorsque les programmes utiliseront tous la nouvelle hiérarchie.

Un problème que j'ai rencontré concernait des droits insuffisants sur plusieurs périphériques comme ceux associés à la carte son par exemple. La solution consiste à Éditer le fichier /etc/devfs/perms et de mettre les droits adéquats.

Ceci ne constitue qu'un très bref tour d'horizon de devfs qui espéront le deviendra sous linux utilisé par toutes les distributions comme il est dejà implémenté sous FreeBSD, BEOS, IRIX et QNX.

linux/devfs.txt · Last modified: 2010/01/12 13:29 (external edit)