Comme moi vous êtes une loutre, vous avez vu l'import de tmux dans le basesys, mais vous avez trop la flemme de changer vos habitudes de GNU screen.

Rien de plus simple, y'aka réécrire les même bindings claviers pour les rares qui changent (sachant que tmux utiliser C-b par défaut comme escape)

# seule ligne "utile" de mon screenrc avec plein de couleurs : date - heure || [hostname] windowlist networkload | load
hardstatus alwayslastline "%{=b .r}%D %d/%m %{w}- %{r}%c%{w} || [%{g}@%H%{w}] %w %= %1` | %{b}%l%{w}"

ca se fait avec un petit .tmux.conf (gnii il aurait pas pu s'appeler .tmuxrc)

# renomme automatiquement les window a la commande en train de runner a l'intérieur
setw -g automatic-rename on

# screen-like bindings
set -g prefix C-a
unbind-key C-b
bind-key C-a send-prefix

# for the lazy c-a c-n/p -> j'oublie souvent de lever le petit doigt de ctrl entre a et n/p
bind-key C-n next-window
bind-key C-p previous-window
# _LE_ ^C-a a
bind-key C-a last-window

# on retrouve C-a S/Tab/X pour le split horizontal (je vous laisse lire la manpage pour le split vertical)
bind-key S split-window
bind-key Tab down-pane
bind-key X kill-pane

#set -g visual-activity on
#set -g visual-bell on

# message = quand on accede au 'shell tmux' via C-a :
set -g message-fg red
set -g message-bg default
set -g message-attr bright

# enfin la statusbar, #(foo) affichera la sortie de la commande foo
set -g status-fg white
set -g status-bg default
set -g status-attr bright
set -g status-justify centre

set -g status-left-length 30
set -g status-left-fg red
set -g status-left "%a %d/%m - %R [@#(hostname -s)]"

set -g status-right-fg blue
set -g status-right "#(sysctl -n vm.loadavg)"

Simple non ? Evidemment, certains de ces settings sont accessibles uniquement en -CURRENT, et vu que tmux est en développement constant, peuvent encore changer.

openbsd/tmux.txt · Last modified: 2010/01/12 14:29 (external edit)