karaoke sur unix

(marcello)

Il est bien connu que les unix libres font d'excellents routeurs,serveurs et firewall mais trop de gens sous estiment leur potentiel en tant que jukebox karaoke.

Formats de fichier karaoke

Il en existe trois principaux, le .kar, le CDG, et le MP3+G. Le .kar est une extension du format midi incluant les paroles de la chanson. La partie son est lisible sur un synthetiseur midi standard comme timidity. Le CD+G signifiant Compact Disc + Graphics, est une extension du format CD qui utilise l'espace non utilise d'un CD audio pour y rajouter le texte des paroles, de facon similaire au format CD-Text. Tout graveur CD capable de graver du CD-Text devrait pouvoir graver du CDG. On parle de MP3+G dans le cas d'une extraction d'un disque CD+G, avec la piste audio au format MP3 et le texte des paroles dans un fichier separe dote de l'extension .cdg

Le logiciel : pykaraoke

pykaraoke est un lecteur de fichiers karaoke en python / wxwidgets. Pykaraoke est disponible dans l'archive Debian Etch et dans les ports FreeBSD. Il dispose de plusieurs modes de recherche des fichiers, avec un index integre ou via son propre mini-navigateur de fichiers.

Son et image

Nous supposerons que brancher la sortie de la carte son sur une amplification externe ne vous posera pas de probleme, alors passons a l'image. L'ideal pour un jukebox karaoke est de disposer d'une sortie supplementaire, ce qui permet de diffuser sur beamer les paroles de la chanson, tout en gardant l'ecran du portable pour l'edition de la plylist. Sur unix le serveur X peut se configurer pour donner un double affichage via l'option Xinerama. Un Howto recent pour le double affichage avec xinerama est dispo sur ce wiki gentoo http://gentoo-wiki.com/HOWTO_Dual_Monitors

et il ne reste plus qu'a empoigner le micro…

unix/karaoke.txt · Last modified: 2010/01/12 13:29 (external edit)