Ami lutin, toi aussi tu utilises cet outil du bien qu'est screen ? Toi aussi tu lockes ta session quand tu n'est pas devant ton écran ? Le problème de locker son écran c'est que selon comment on s'y prend ça peut laisser des indices… heureusement, voici une astuce qui te dit comment nettoyer ton screen tout en lockant. Et comble du bonheur, c'est beau.

Prépares tes outils, il te faut :

screen est un peu tatillon et il aime pas trop qu'on lui donne plein de choses derrière un bindkey donc on va feinter. A ajouter dans ton .screenrc :

bindkey -k k1 lockscreen

(on binde sur F1 dans ce cas)
Pour que la commande lockscreen fonctionne correctement il faut que la variable d'environnement LOCKPRG soit renseignée avec le programme de lock utilisé :

export LOCKPRG=$HOME/.bin/screenlock

et le “screenlock” qui est en fait un petit script tout simple :

#!/bin/sh
cmatrix -s -f -o -u 10; vlock

et voila, tu peux utiliser <F1> ou C-a x (commande de lock par défaut) pour locker ton screen :)

Attention il faut noter que locker son screen avec cette méthode ne l'empêche pas d'être réattaché, pour un vrai lock complet avec mot de passe à l'attachement voir du côté de l'option password.

Et si tu n'étais pas encore convaincu de la puissance de screen, voici un dernier tips de derrière les fagots concernant le lockage de screen: la commande idle.

En gros, un ajout de la ligne

idle 120 lockscreen

dans ton screenrc lockera automatiquement ton screen au bout de 120 secondes d'inactivité avec la commande précédemment utilisée.
Wesh gros, chanmé non ?

– changelog –
12/08/2006 : correction par Kb
14/04/2006 : corrections par hr
12/04/2006 : ajout par binarym
12/04/2006 : création du tip par __nico

unix/locker_screen.txt · Last modified: 2010/01/12 13:29 (external edit)